Samedi 22 janvier

17h : Urban Pipes, par Erwan KERAVEC
FRAC Bretagne
20h30 : Qui Parle Ombre, par Gavin BRYARS et MIDGET ! - Concert Annulé
Antipode MJC
En partenariat avec Les tombées de la Nuit

logo-tdn-blanc.png
Erwan Keravec par Nicolas Godin.jpg

© Nicolas Godin

Midget par Thomas Jean Henri.jpg

© Thomas Jean Henri

Informations pratiques :

FRAC Bretagne

19 av. André Mussat

 

Samedi 22 janvier - 17h

Durée : 1h

Entrée libre sur présentation du pass sanitaire, dans la limite des places disponibles

Antipode MJC

75 av. Jules Maniez

 

Samedi 22 janvier - 20h30

Durée : 2h

Billetterie (5/13€), sur présentation du pass sanitaire

Lien Billetterie Antipode : 

https://bit.ly/antipode-billetterie-quiparleombre

Urban Pipes, par Erwan KERAVEC

Erwan Keravec nous livre avec son projet Urban Pipes sa vision quasi-utopique d’une cornemuse universelle, qui cherche à s’émanciper de ses origines culturelles en se recentrant sur le son, dense et puissant, par l’usage de modes de jeux réinventés, entre improvisation et composition.

Biographie

"Erwan Keravec est sonneur de cornemuse écossaise, compositeur et improvisateur. En développant une recherche sur les sons périphériques, les modes de jeu et d’écoute de son instrument, éloigné de sa culture d’origine, il explore les musiques improvisées, du free jazz à la noise, et constitue un répertoire de musique contemporaine pour cornemuse solo, trio avec voix et avec chœur. Curieux du mouvement, de la relation et des situations propres à la réinvention, il compose, joue et improvise également pour la danse. "

http://www.erwan-keravec.eu/

Qui Parle Ombre, par Gavin BRYARS et MIDGET !

En concertation avec nos partenaires (Antipode, Les Tombées de la Nuit, La Soufflerie et Murailles Music), pour faire face au contexte sanitaire difficile, nous avons décidé de ne pas maintenir les deux concerts prévus à Rennes et Rezé du projet « Qui Parle Ombre » par l’ensemble Gavin Bryars / Midget!

Si la résidence aura bien lieu à l’Antipode comme prévu la semaine prochaine, les dates de diffusion seront elles, annoncées prochainement pour la saison 2022/23.

Prendre le temps de bien faire pour le meilleur évidemment, c’est ce qui a guidé notre décision !

Le dernier album de Midget ! ‘Ferme tes jolis cieux’, est parvenu aux oreilles du compositeur britannique Gavin Bryars par l’entremise de Bertrand Belin. Lors de la conception de cet album et tout particulièrement du titre d’ouverture ‘Premier Soleil’, le duo avait en effet en tête le mouvement circulatoire des violoncelles de ‘The Sinking of the Titanic’, et les motifs incantatoires et répétitifs de son autre chef d’œuvre ‘Jesus Blood never failed me yet’. Gavin Bryars a le premier émis le voeu d’un travail commun ; réfléchissant à la forme que pourrait prendre cette collaboration, Midget ! a décidé de lui confier la composition des arrangements orchestraux du prochain album.

Ainsi, en poursuivant le travail amorcé avec ‘Ferme tes jolis cieux’ vers la réalisation d’une symphonie modeste, le duo invite Gavin Bryars comme chef d’orchestre pour fondre ses nouvelles compositions en une pièce unique grace à son génie des timbres et des matières. L’idée qui sous-tend ce travail, amorcée dès la composition et poursuivie avec les arrangements du compositeur anglais, est de trouver une articulation entre musique savante et populaire. Les artistes convoquent un patrimoine musical – qui s’intéresse tout autant aux questionnements microtonaux de Léos Janacek que de Ben Johnston – auquel ils apposent la modernité d’un chant dénué du lyrisme opératique et une approche polyphonique se nourrissant des récents travaux de la compositrice Caroline Shaw.

Biographie

" Le dernier album de Midget !, ‘Ferme tes jolis cieux’, est parvenu aux oreilles du compositeur britannique Gavin Bryars par l’entremise de Bertrand Belin qui interprétait alors l’un de ses opéras. Il s’avère justement que ce disque doit beaucoup au travail de l’anglais, tant dans sa forme que dans les idées qui l’animent.

Lors de la conception de ‘Ferme tes jolis cieux’ et tout particulièrement du titre d’ouverture ‘Premier Soleil’, le duo avait en effet eu en tête le mouvement circulatoire des violoncelles de ‘The Sinking of the Titanic’, et les motifs incantatoires et répétitifs de son autre chef d’œuvre ‘Jesus Blood never failed me yet’.

Gavin Bryars a le premier émis le voeu d’un travail commun. Réfléchissant à la forme que pourrait prendre cette collaboration, Midget ! a alors décidé de lui confier la composition des arrangements orchestraux du prochain album. Ainsi, en poursuivant le travail amorcé avec ‘Ferme tes jolis cieux’ vers la réalisation d’une symphonie modeste avec peu de moyens, le duo invite Gavin Bryars comme chef d’orchestre pour fondre ses nouvelles compositions en une pièce unique grâce à son génie des timbres et des matières.

L’idée qui sous-tend ce travail, amorcée dès la composition et poursuivie avec les arrangements de Gavin Bryars, est de trouver une articulation entre musique savante et populaire. Les artistes convoquent un patrimoine musical – qui s’intéresse tout aussi bien aux questionnements microtonaux de Janacek (« Jenufa ») que de Ben Johnston – auquel ils apposent la modernité d’un chant dénué du lyrisme opératique (tel qu’on le concevait au début du 20ème siècle) et une approche polyphonique se nourrissant des récents travaux de compositrices comme Caroline Shaw.

L’ensemble sera constitué d’un chœur de quatre personnes, d’un octuor composé de violon, alto, violoncelle, flûte, basson, hautbois, vibraphone /timbales et de Gavin Bryars lui-même à la contrebasse. Midget ! collaborera à cet effet avec les protéiformes Ensemble 0 pour la partie instrumentale et Macadam pour la polyphonie vocale. Nulle doute que la virtuosité versatile de ces ensembles saura servir à merveille le projet. "

http://muraillesmusic.com/artistes/midget-gavin-bryars/